Introduction

Les micro-composants et micro-dispositifs suivent depuis quelques années un essor toujours grandissant. L’un d’entre eux concerne le développement de laboratoires d’analyses miniaturisés sur puces, les « lab-on-chip ». Leur élaboration nécessite le développement de dispositifs de micro-fluidique permettant la manipulation automatisée de petites quantités de liquide. Une des voies étudiées dans ce domaine est la réalisation de dispositifs d’électromouillage sur couches diélectriques, appelés « electrowetting-on-dielectric », EWOD. Ils permettent de nombreuses manipulations [1] (séparation, mélange, dosage, ...) offrant des perspectives prometteuses.


[1S. K. CHO, H. MOON, and C.-J. KIM. Creating, Transporting, Cutting, and Merging Liquid Droplets by Electrowetting-Based Actuation for Digital Microfluidic Circuits. Journal of Microelectromechanical Systems, 12 (1), pages 70–80, 2003.

Avertissement

Le contenu de cet article est une reproduction numérique en ligne de la thèse de Mathias Borella soutenue en octobre 2006. Seules les informations délivrées dans l'édition papier du manuscrit font foi, sont valides et vérifiées. En cas de doute, merci de vous y référer.

Cet article a été publié en ligne pour la première fois en Février 2009. Il a été passé en revue pour la dernière fois le 3 février 2009.

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

> Thèse > III. Fonctionnalisation de surface

7. Dispositifs d’électro-mouillage